Expo Denis Ribas – La nature révélée
Du 29.04.19 au 18.05.19
Lundi-vendredi : 12-19h / Samedi 12-18h

L’artiste peintre Denis Ribas expose ses toiles pour la première fois à Lausanne @ spot2b.

Catalan d’origine, Denis Ribas est né en 1954 à Perpignan. Depuis sa plus tendre enfance, il a toujours été un amoureux de la Nature. C’est son Père qui, dès le début, lui a inculqué cette passion au cours de randonnées pédestres. Après quelques cours épisodiques à l’Ecole des Beaux Arts de Perpignan, vite abandonnée au grand désespoir de son professeur de l’époque, Denis Ribas s’est lancé dans le sport de haut niveau, dont il a fait siennes les qualités d’exigence, de rigueur et de persévérance. Il n’a retrouvé le goût des couleurs et de la peinture, avec le succès que l’on sait, qu’après avoir cédé aux souhaits de son épouse. “Derrière toute réussite d’un Homme, se cache l’ombre d’une Femme”, se plait-il à dire.

Denis Ribas peint exclusivement à l’extérieur, sur site, sur des toiles de lin pur, de haute qualité, cloutées, tendues et enduites manuellement. L’élaboration des pigments utilisés fait appel à des techniques rigoureuses et plusieurs fois centenaires. Les ateliers Bruno Charvin, avec lesquels Denis Ribas entretient des relations privilégiées, lui fournissent tout le matériel dont une partie en exclusivité (une de leurs couleurs porte le nom de “Jaune Ribas“). Chaque oeuvre est unique et réalisée d’un seul jet, en une seule période: Denis Ribas n’apporte aucune correction à une peinture achevée.

Denis Ribas est au départ, un peintre de paysage. Il fut proche de l’école impressionniste, ne peignant qu’à l’extérieur, sur site, sans retouche à l’atelier en utilisant des couleurs pures appliquées à la brosse, dont le thème était la Provence, puis en renouant avec ses origines catalanes et les paysages de Ceret, il a élargi son horizon paysager.

Ses œuvres sont souvent mises en parallèle avec le travail de Vincent van Gogh, à cause des sujets qui furent longtemps provençaux, la force dans l’utilisation de la couleur de sa palette, les importants contrastes et les coups de brosse vigoureux.

Il a su évoluer pour s’éloigner du paysage figuratif vers un style plus personnel, plus expressionniste, comme un souvenir de la découverte du sud de la France par André Lhotte. Par un chromatisme violent, son œuvre rappelle celle du fauvisme des paysages de jeunesse de Georges Braque, qui n’est plus associé à la nature même, mais aux sentiments de l’artiste face à sa beauté ou sa violence. Denis Ribas aime peindre dans les situations extrêmes comme un défi qu’il se fixe afin de capter « le fil de cette lumière ».

Depuis une dizaine d’année, cet artiste autodidacte réussit à inventer son propre langage, sur ses toiles toujours lumineuses, en une sorte d’inversement, il semble que les paysages se referment sur eux-mêmes, les ciels se rétrécissent n’occupant plus qu’une petite partie de la toile, à grand coup de touches épaisses et larges, le sol, la terre, les ombres projetées sur celles-ci trouvent une expression abstraite au premier plan. Les arbres ou d’autres éléments végétaux sont souvent vigoureux, découpés, sinueux, architecturés, et présents par une touche longue, ils emmènent le regard du passant vers le rayon de lumière qui perce jusqu’au bout du champs de vision de la toile.

Même si Denis Ribas affirme faire une peinture sans message, et lorsqu’il dit « c’est cette impression d’éternité qui me séduit dans la nature. Une force incroyable », ses simples paysages, œuvres expressionnistes, autorisent chacun à cette force qui donne l’espoir.

Ainsi, Denis Ribas, artiste généreux et libre est proche d’un Fauve, il peint la jouissance de la nature

Les photos live de l’event